Blanchiment des dents : des méthodes sûres et efficaces ?

Avoir un sourire éclatant et des dents blanches est le rêve de nombreuses personnes. Cependant, avec le temps, les dents peuvent se décolorer en raison de diverses facteurs tels que la consommation de certains aliments et boissons, le tabagisme ou encore le vieillissement naturel. C’est là que le blanchiment dentaire entre en jeu, offrant une solution pour retrouver des dents plus blanches et lumineuses. Mais quelles sont les différentes méthodes disponibles, et sont-elles toutes sûres et efficaces ?

 

Les méthodes de blanchiment dentaire

 

  1. le blanchiment en cabinet dentaire : cette méthode, considérée comme la plus efficace, consiste à appliquer un gel blanchissant hautement concentré (jusqu’à 35 % de peroxyde d’hydrogène) sur les dents pendant une durée limitée. Un dentiste qualifié effectue le traitement sous étroite surveillance pour garantir la sécurité et l’efficacité ;
  2. le blanchiment à domicile supervisé : votre dentiste vous fournit des gouttières sur mesure et un gel blanchissant à faible concentration (jusqu’à 6 % de peroxyde d’hydrogène) que vous appliquez vous-même à domicile pendant plusieurs semaines. Cette méthode est plus progressive, mais tout aussi efficace si elle est correctement suivie ;
  3. les produits de blanchiment en vente libre : des bandes, gels ou kits de blanchiment contenant de faibles concentrations de peroxyde d’hydrogène (généralement moins de 0,1 %) sont disponibles en pharmacie ou en magasin. Ces produits sont moins efficaces, mais offrent une alternative abordable pour un blanchiment léger.

 

Sécurité et efficacité

 

La sécurité et l’efficacité des méthodes de blanchiment dentaire dépendent principalement de la concentration en agents blanchissants et du respect strict des instructions d’utilisation. Les traitements supervisés par un professionnel de la santé comme le centre dentaire Denteka, sont généralement considérés comme les plus sûrs et les plus efficaces, car ils minimisent les risques potentiels tels que les sensibilités dentaires ou les irritations des gencives. 

 

Précautions et effets secondaires

 

Bien que le blanchiment dentaire soit généralement considéré comme sûr lorsqu’il est effectué correctement, certaines précautions et effets secondaires potentiels doivent être pris en compte :

  1. sensibilité dentaire temporaire : pendant et après le traitement, vous pouvez ressentir une sensibilité accrue au chaud et au froid. Cet effet est généralement transitoire et disparaît quelques jours après la fin du traitement ;
  2. irritation des gencives : une exposition excessive au gel blanchissant peut provoquer des rougeurs, des gonflements ou des irritations des gencives. Un bon ajustement des gouttières et une application précise du gel sont essentiels pour éviter ce problème ;
  3. décoloration temporaire des restaurations dentaires : les matériaux utilisés pour les couronnes, les bridges ou les obturations ne blanchissent pas de la même manière que l’émail naturel. Ils peuvent donc présenter une légère différence de teinte après le traitement, nécessitant éventuellement leur remplacement ;
  4. effet temporaire : bien que les résultats du blanchiment dentaire soient durables, les dents peuvent se décolorer à nouveau avec le temps en raison de votre mode de vie et de vos habitudes alimentaires. Des traitements d’entretien peuvent être nécessaires pour maintenir la blancheur souhaitée. 

Il est crucial de suivre les instructions de votre dentiste et de respecter les contre-indications pour minimiser les risques et optimiser les résultats du traitement de blanchiment dentaire.

 

FAQ sur le blanchiment dentaire

 

Q1. Le blanchiment dentaire est-il efficace pour tous les types de tâches ? Le blanchiment dentaire est efficace pour éclaircir les dents jaunies ou tachées par certains aliments, boissons ou le tabac. Cependant, il peut être moins efficace sur les taches profondes causées par des lésions, des médicaments ou des traumatismes. Votre dentiste pourra évaluer si un blanchiment est approprié pour votre cas.

Q2. Quels sont les risques du blanchiment dentaire ? Lorsqu’il est réalisé correctement, le blanchiment dentaire est généralement sûr. Cependant, des effets secondaires temporaires comme une sensibilité dentaire accrue ou une irritation des gencives peuvent survenir. Les risques sont minimisés en suivant les instructions du dentiste. 

Q3. Combien coûte un blanchiment dentaire en cabinet ? Le coût d’un blanchiment dentaire réalisé en cabinet varie généralement entre 300 et 800 euros selon la région, le praticien et le nombre de séances nécessaires. C’est la méthode la plus coûteuse, mais aussi la plus rapide et la plus efficace. 

Q4. Les kits de blanchiment à domicile sont-ils efficaces ? Les kits de blanchiment en vente libre offrent généralement des résultats plus modestes que les traitements supervisés par un dentiste. Leur coût varie de 20 à 100 euros environ, mais leur efficacité et leur sécurité sont moindres. 

Q5. Le blanchiment dentaire est-il remboursé par la Sécurité sociale ? Non, le blanchiment dentaire est considéré comme un acte purement esthétique et n’est donc pas remboursé par la Sécurité sociale ou les mutuelles santé en France.

Sommaire

Trouvez les dernières nouvelles sur l’alimentation et le régime, les soins de santé et la vie saine sur maison-sante.com.
Copyright © 2022 | Tous droits réservés.