Maison Santé

Arrêtez d’insérer des cuillères dans la bouche des patients en convulsions

Un médecin dissipe les mythes et pratiques séculaires d’arrêt des convulsions ou d’administration des premiers soins aux convulsions, affirmant que cela fait plus de mal que de bien. Il a fait la lumière sur les mauvaises pratiques de premiers soins pour les convulsions entre autres.

 

La crispation des dents pendant une convulsion ne tue pas !

Cessez d’insérer des objets durs comme des cuillères, du bois, des doigts, etc., dans la bouche d’une personne qui convulse. Cette pratique fait plus de mal que de bien, car elle peut déloger le dentier (les dents) et provoquer une aspiration ou pire : la mort.

Une fois, j’ai vu une femme mettre ses doigts entre la bouche de son enfant pour l’empêcher de serrer les dents. L’enfant lui a mordu la main si fort, elle avait tellement mal et criait pour que quelqu’un l’aide à avoir une cuillère. Et pourtant, ce n’était pas nécessaire. 

 

Que faire lorsqu’une personne fait une crise autour de vous ?

Premièrement, ne paniquez pas ! Oui, plus facile à dire qu’à faire.

C’est un fait que même une crise d’une minute peut paraître 4 heures à l’entourage, en particulier aux parents et aux frères et sœurs.

Si possible, déplacez la personne vers un lit mou. Placez la personne en position latérale gauche, c’est-à-dire, couchée sur le côté gauche. Ensuite, enlevez les vêtements serrés ou les boutons autour du cou.

Regardez la poitrine pour s’assurer que la personne respire, n’essayez pas de l’entraver, cela pourrait entraîner une fracture, ne versez pas d’eau sur la personne.

Enfin, détendez-vous ! La plupart des convulsions s’interrompent d’elles-mêmes.

 

Amenez la personne à l’hôpital dès que possible pour une évaluation et une gestion appropriées

Lorsque quelqu’un a objecté que la raison pour laquelle les personnes insèrent les cuillères dans la bouche du patient est d’éviter de blesser la langue, le médecin a répondu en disant :  » merci pour votre opinion. Il est difficile pour la langue de sortir pendant un épisode de convulsions. La langue va naturellement se rétracter durant les contractions musculaires et apparaître plus petite ».

Lors d’une convulsion, il y a généralement une contraction des nombreux muscles du corps, y compris de la langue. La langue se rétracte et apparaît plus petite, ce qui rend difficile sa saillie durant l’épisode de convulsion.