Maison Santé

Pourquoi choisir de se faire un microblading ?

 

 

Le microblading consiste à appliquer de minuscules tatouages semi-permanents sur la zone des sourcils pour imiter l’apparence des poils. Il en résulte des sourcils plus fournis et parfaitement dessinés. Néanmoins, il est essentiel de prendre en compte plusieurs éléments avant de recourir à cette technique. 

 

Qu’est-ce que c’est ? 

 

Le microblading est une technique de maquillage ou de tatouage des sourcils. Il peut être utilisé sur une personne ayant peu ou pas de sourcils en créant l’illusion d’un sourcil plus défini et plus fourni. Le microblading, contrairement au tatouage, ne se situe pas dans la couche cutanée profonde, mais plutôt en surface. Il n’est pas non plus un maquillage permanent des sourcils. Sa couleur naturelle s’estompe dans les 18 mois. Les lignes sont beaucoup plus naturelles et plus fines que n’importe quel tatouage. Une aiguille/lame tenue à la main est utilisée. Le professionnel ne se sert pas d’un gadget électrique à pénétration profonde dans cette technique. Cette méthode de maquillage semi-permanent se caractérise donc par un bruit de raclage, plutôt que par le bourdonnement d’une machine de tatouage perçant la peau.

Avantages ? 

 

Gain de temps le matin

Pour beaucoup d’entre nous, se maquiller peut prendre une grande partie de notre routine matinale. Avec le microblading, vous n’aurez plus à remplir vos sourcils fins ou à les épiler à la dernière minute pour obtenir un résultat naturel impeccable. 

 

Gain d’argent

Si vous pensez à l’argent dépensé pour un crayon à sourcils, l’épilation des sourcils, la mise en forme, les brosses et l’épilation permettant d’optimiser le rehaussement de cils, vous constaterez l’importance du microblading comme investissement permettant d’économiser de l’argent. 

 

Absence d’entretien

Il s’agit probablement de l’un des plus grands avantages du microblading. Une fois l’intervention terminée et cicatrisée, vous pouvez continuer à mener une vie normale, sans vous soucier de la perfection de vos sourcils. 

 

Imperméable

Le microblading n’est pas susceptible de s’estomper ou de s’étaler. Vous pouvez donc profiter de la natation, du sauna, du jacuzzi et de la musculation sans avoir à retoucher vos sourcils. 

 

Un effet naturel

Il est presque impossible de faire la différence entre un sourcil naturel et un sourcil ayant été réalisé avec le microblading par l’une des talentueuses esthéticiennes.

 

Des résultats durables

Ce traitement non invasif offre des sourcils parfaits jusqu’à deux ans. Vos sourcils faits avec le microblading conserveront leur forme et leur taille avec seulement quelques retouches mineures.

 

Douloureux on non ? 

 

Malgré l’utilisation de la crème cicatrisante et anesthésiante, l’opération peut être un peu inconfortable, mais tolérable. Le microblading peut être légèrement douloureux. Par contre, le niveau de douleur ressenti dépendra de votre propre tolérance naturelle à la douleur. Votre artiste des sourcils appliquera un gel anesthésiant avant de commencer. Il pourra également ajouter une couche supplémentaire de gel entre chaque passage. 

 

L’importance d’une retouche

En utilisant une technique de tatouage manuelle, de minuscules traits ressemblant à des poils sont effectués pendant le processus de pigmentation de la couche épidermique de la peau. En raison de l’effacement du pigment avec le temps, il est recommandé de faire une retouche tous les 1 à 2 ans pour maintenir les résultats.

 

Durée du processus

Cette micro pigmentation peut prendre jusqu’à deux heures. Avant la procédure et pendant la première séance, l’artiste mesure la forme à redessiner ou restructurer et en trace le contour ou la ligne de sourcils. Une crème cicatrisante et anesthésiante est ensuite appliquée sur la zone concernée. Ensuite, l’artiste commence à faire de petits mouvements semblables à ceux des cheveux pour créer un sourcil d’apparence naturelle.

 

Le processus de guérison 

Une fois le microblading terminé, vos sourcils nouvellement créés ne peuvent pas être mouillés pendant 10 jours. Il est donc difficile de se doucher, de se laver les cheveux et de faire de l’exercice. Pendant les deux premiers jours, vous pouvez vous attendre à une couleur naturelle plus vive et plus foncée de vos nouveaux sourcils. La desquamation, la cicatrice et la formation de croûtes peuvent commencer après 4 à 5 jours. Il est très important de ne pas gratter ces écailles ou ces croûtes. Cela pourrait arracher le pigment et entraîner une perte de couleur à ces endroits. Le processus de guérison peut prendre un mois. La peau a besoin d’environ 30 jours pour se régénérer. Un rendez-vous ou rdv de retouche est nécessaire 6 semaines après le rendez-vous initial pour faire d’éventuels ajustements.

 

Contres indications 

 

Plusieurs raisons expliquent la nécessité de reporter toute procédure de maquillage permanent dans certaines conditions. Le teint de votre peau peut changer légèrement pendant la grossesse, rendant plus difficile l’obtention des résultats souhaités à long terme. Les complications sont extrêmement rares, elles peuvent toutefois ajouter un facteur indésirable supplémentaire à l’équation en cas de survenue d’une complication pendant la grossesse. Pour votre bien et celui de votre bébé, il est toujours préférable de reporter l’intervention après l’accouchement et l’arrêt de l’allaitement. Pour les contre-indications, le microblading ne convient pas aux personnes qui :

  • souffrent de diabète ;
  • souffrent de maladies graves telles que le cancer, l’épilepsie ou des troubles auto-immuns ;
  • souffrent de troubles de la coagulation ;
  • utilisent des médicaments anticoagulants ;
  • ont des infections ou des maladies virales ;
  • suivent une chimiothérapie ;
  • ont des irritations de la peau ou du psoriasis près de la zone traitée.

 

Les réactions allergiques

Les effets cosmétiques immédiats du microblading sont largement annoncés, contrairement aux effets à long terme et aux risques possibles du microblading. Il peut s’agir d’infections, de réactions allergiques et de sourcils déformés difficiles à corriger du jour au lendemain. Après tout, le microblading est un tatouage cosmétique nécessitant des heures de création et plus d’un mois de cicatrisation. Les réactions allergiques aux pigments organiques utilisés pour la procédure sont rares, mais elles peuvent se produire. Il est donc important de demander à l’esthéticienne les types de pigments utilisés et la façon de confirmer les allergies.

 

Les risques de transmission de maladies

Du fait de la rupture de la peau par le microblading, il existe un risque sérieux de transmission de maladies infectieuses, notamment le VIH et les infections cutanées bactériennes. Les outils et autres équipements non stériles font partie des principaux risques de transmission d’infections. Il est essentiel de stériliser tout le matériel avant même le début de la procédure pour éviter toute complication infectieuse.

 

Tarifs 

De nombreux facteurs influencent le prix moyen du microblading. L’un des éléments les plus importants est votre localisation. L’expérience du technicien et la prise en compte ou non de la deuxième retouche recommandée sont d’autres facteurs importants affectant le prix du microblading. La plupart des séances de microblading coûtent entre 400 et 1 400 euros, selon la première application ou une retouche.

 

Notre avis

 

En gardant tout cela à l’esprit, vous devez déterminer l’intérêt de procéder au microblading en fonction de vos besoins. Les effets frustrants à long terme tels que la décoloration ou les sourcils déformés sont loin d’être l’expérience typique du microblading. Il est toutefois important de faire des recherches approfondies et exhaustives avant de choisir le professionnel capable de réaliser le microblading. Le microblading est semi-permanent. Il dure généralement de 1,5 à 2 ans. Pourtant, la longévité n’est pas la même pour tout le monde. Les personnes à la peau grasse remarqueront probablement l’affadissement de leurs sourcils microblasés plus tôt. Alors que d’autres peuvent encore avoir de superbes microblasures après 2 ans. Vous devez faire des recherches approfondies sur les artistes spécialisés dans le microblading ou un meilleur institut de beauté dans votre région. Il est important de vérifier leur portfolio et de prendre en considération les critiques donnés par d’autres clients en ligne. Vous avez besoin de vous informer auprès des personnes de votre entourage ayant reçu un traitement au microblading. Un bon artiste devrait proposer des rdv de consultation. Cela lui permet de répondre à toutes vos questions concernant le traitement, la préparation, les soins ultérieurs et les éventuels effets secondaires.